INGEO geometre expert INGEO geometre expert INGEO geometre expert INGEO Geometre expert 62 59 Contact INGEO Geometre expert 62 59 Agences INGEO Geometre expert 62 59 INGEO Geometre expert 62 59 reference INGEO Geometre expert 62 59 espace securise INGEO Geometre expert 62 59 Ingeo environnement Ingeo YouTube Ingeo Twitter Ingeo Facebook
Actualité INGEO

INGEO

Ingénierie - Géomètre-Expert

Une pluralité de compétences au service de vos projets.

INGEO

INGEO, société d’INGénierie et de GEOmètres-Experts, vous offre un accompagnement fort de compétences et de technologies les plus récentes.

03.21.38.15.21

"Comment le bon vieux remembrement a fait l'unanimité à Wizernes" : La Voix du Nord du 17/09/2017

[Publié le 22/09/2017]

"Autrefois, on appelait ça « le remembrement ». Un terme qui affolait le monde agricole. Et puis les échanges fonciers se sont teintés de conscience environnementale. Wizernes vient de faire aboutir son projet.



Le président du Département, Michel Dagbert, en visite dans l’Audomarois jeudi, l’a dit sans détour : «L’opération que vous avez menée ici l’a été de façon exemplaire. » L’éloge était destiné au maire de la commune, Daniel Herbert, et surtout à son premier adjoint, président de l’Association foncière,
Pierre Évrard
. C’est lui qui a mené le projet d’aménagement foncier pour faire passer les 400 parcelles de sa commune à environ 200 aujourd’hui. Nous en avons profité pour refaire  des chemins (4 km réaménagés, interdits aux quads et motos)…

Les agriculteurs ont demandé à rebattre les cartes dès 2002. Mais à cette époque, s’échanger des terres sans voir au-delà de l’horizon agricole n’est plus d’actualité. La société se découvre une conscience environnementale. Voilà pourquoi on ne parle plus de remembrement, mais d’aménagement foncier. Il faut donc intégrer d’autres facteurs : les chemins notamment utilisés par les randonneurs, parfois bafoués, la lutte contre l’érosion et les inondations. L’opération wizernoise, achevée le printemps dernier, a concerné une centaine de propriétaires pour 302 hectares réaménagés.

« Nous en avons profité pour refaire des chemins (4 km réaménagés, interdits aux quads et motos) et intégrer des noues enherbées, un bassin de rétention de 700 m 2 . » Ce qui devrait contribuer à réduire l’impact des eaux descendant du plateau des Bruyères par exemple.
Par ailleurs, les chemins donnant sur les départementales ont été goudronnés sur 30 mètres pour éviter les descentes de cailloux en cas de ruissellement. Bref, tout le monde est gagnant, et « l’ensemble du projet s’est plutôt bien passé », témoignent les élus, rapportant même une unanimité des votes sur tous les sujets lors d’une assemblée générale. «Aussi parce que le projet a été bien ficelé en amont avec les études techniques », a tenu à rappeler le président du conseil départemental, qui a abondé pour plus de la moitié des 231 000€ HT du projet. L’unanimité se finance aussi un peu."



TrackBack URL pour ce sujet:    http://www.ingeo.fr/actualites-detail_news-355.html